F.A.Q.
Google Shopping passe au coût par clic

Arrivé en 2010 sur le marché français, Google Shopping est le comparateur de prix « made in Google » : les sites Ecommerce proposent leurs flux de produits (CSV, XML, …) via Google Merchant, puis s’en suit une validation humaine par une équipe de Googlers dédiée. Une fois validés, les produits sont visibles à la fois dans www.google.fr/shopping et en recherche universelle.

Jusque là gratuits, les clics envoyés vers les E-commerçants référencés sont passés en mode payant depuis le 13 février 2012 – via la plateforme Adwords – pour toute nouvelle inscription. Les E-boutiques déjà référencées (avant le 13 février) sont encore visibles gratuitement mais seront éliminées petit à petit des résultats de recherche Shopping.

Quels changements pour le référencement de vos produits ?

Pour les E-commerçants déjà présents en mode gratuit, vous devez coupler votre compte Google Merchant à votre compte Google Adwords puis créer une campagne pour le réseau Google Shopping. Vous trouverez dans le menu gauche de Google Merchant (> Paramètres > Google Adwords) les différents champs à personnaliser. Vous avez jusqu’à mi-juin pour activer une campagne payante. D’ici là, vos produits seront de moins en moins visibles, surtout si vos concurrents passent en mode payant avant vous, ce sont eux qui seront visibles en priorité. D’ici fin juin, plus aucune Eboutique ne sera visible sans avoir recours au coût par clic.

Illustration Journal du Net

Pour les nouveaux arrivants, ouvrez un compte Google Merchant, couplez-le à une campagne Adwords dédiée, soumettez votre flux de produits, attendez sa validation puis vous pourrez gérer votre investissement publicitaire dans Google Adwords / Shopping comme vous pouvez le faire pour n’importe quel autre type de campagne Adwords. Sachez qu’il existe aussi une option (activée par défaut) pour être présent dans les sites internet utilisant l’API Google Shopping (similaire à l’extension Adwords / Adsense).

Le coût par clic d’une campagne sur Google Shopping est encore très intéressant puisqu’il n’y a pas encore énormément de boutiques en ligne en mode payant.

A noter que depuis le changement de politique, Google Shopping ressort uniquement en sidebar droit et en premium autrement dit uniquement dans les zones Adwords. Auparavant, il existait des inserts Google Shopping au milieu des pages de résultats classiques. L’équipe commerciale Google nous ayant annoncé un retour probable à ce type de présentation.

Enfin, quelques jours après le lancement du coût par clic sur Google Shopping, l’équipe « Quality Search » de Google annonçait réfléchir à de nouveaux critères de pertinence pour positionner les ecommerçants dans son index. Au-delà, des avis agrégés depuis des sites tiers, Google réfléchirait à d’autres critères de sélection.

“We have a potential launch later this year, maybe a little bit sooner, looking at the quality of merchants and whether we can do a better job on that, because we don’t want low quality experience merchants to be ranking in the search results. We are trying to ask ourselves, are there other signals that we can use to spot whether someone is not a great merchant, and if we can find those, and we think that they are not all that spammable, then we’re more than happy to use those.”
Propos de Matt Cutts (guru SEO chez Google) recueillis lors du SXSW 2013.

Annonce-t-il l’arrivée du Google Trusted Store en France ou l’avènement du Google Plus Rank ?