SEO local / Stratégie local search
SEO Local :
Le guide complet 2019 - 2020

Le SEO local touche chaque entreprise, chaque marque qu’elle ait un ou plusieurs points de vente. Bien entendu les réseaux d’enseignes sont les plus soucieux de leur visibilité en fonction de leur zone de chalandise. Voici notre guide complet pour mieux comprendre les facteurs clés d’un « bon SEO local » basés sur nos retours d’expériences puisque nous accompagnons tous les jours des réseaux de quelques agences à plusieurs centaines de points de vente en France et à l’international. Nous avons à ce titre gagné le Grand Prix du Search Local.

SEO local : améliorez votre référencement sur Google Maps & autres supports locaux

Quels sont les critères de positionnement des listings Google Maps / Google Places ? Comment apparaître dans le Top 3 Google Maps ? Comment référencer rapidement tous mes points de vente ? Est-il pertinent d’utiliser la fonction « Google Post » ? Quels types de contenus publiés ? Est-il intéressant d’avoir des avis sur sa fiche Google My Business ? Le SEO local se limite-t-il uniquement à Google Maps / My business ? Quelle est l’importance ou incidence de la recherche vocale dans les recherches locales ?

Autant de questions que nos prospects et clients nous posent quotidiennement et qui sont plus ou moins prioritaires vis à vis de l’algorithme Google. Voici notre guide complet pour vous aider à y voir plus clair avant de nous rencontrer pour dessiner ensemble votre stratégie SEO Local.

Le SEO local en 5 chiffres clés

  • + de 25% des requêtes quotidiennes sur Google contiennent des éléments de géolocalisation,
  • 86% des consommateurs recherchent des informations sur les commerces locaux, leurs services et produits associés depuis internet (84%) ou depuis leur smartphone (88%).
  • 50% des recherches locales contribuent à une visite de l’internaute / consommateur dans le commerce local trouvé sur internet / smartphone dans les 24h qui suivent leur recherche.
  • 45% des recherches locales sur ordinateur correspondent à une vérification de la disponibilité d’un produit en magasin.
  • 18% des recherches locales sont suivies d’un acte d’achat en magasin contre 7% pour les recherches non locales.

Source : Google Study « Understanding Consumers Local Search Behavior »

Les consommateurs effectuent donc des requêtes locales aussi bien depuis leur ordinateur (domicile et bureau) que depuis leur smartphone. Les recherches locales contribuent clairement à la customer journey de vos cibles.

Benchmark SEO local sur votre secteur d’activité

En SEO tout est question de priorité, les chantiers sont souvent importants, il est donc nécessaire dans un 1er temps de connaître réellement l’état concurrentiel en SEO local de votre secteur d’activité.

Pour ce faire, nous disposons d’une suite logicielle (développée en interne par notre équipe R&D) qui audite sur l’ensemble de vos mots clés le taux d’apparition des Google Maps dans les pages de résultats Google : présence faible ou importante, potentiel, en devenir,… Le but de cette première étape est de valider ou d’invalider le fait que le SEO local doit bien faire partie de votre top todo list 2020 !

Extrait de benchmark avec les outils CyberCité / Parts de marché SEO local dans le secteur immobilier

Ensuite nos outils déterminent votre part de voix ainsi celle des concurrents réellement détectés (il y a souvent des surprises !) et de nombreux détails sur la qualité de vos optimisations (cf. ci-dessous les « critères de pertinence en SEO local »).

Besoin d’un audit seo local ?

Critères de pertinence en SEO local

Voici nos retours d’expériences sur ce qu’attend l’algorithme Google pour positionner une entreprise dans ses listings Maps :

  1. Critère incourtounable : la localisation de votre point de vente !
    Quand un internaute effectue une recherche de magasins parisiens, si votre point de vente est à Boulogne ou à Montreuil, l’algorithme de Google privilégiera vos concurrents parisiens intra-muros. Vous pouvez par contre stipuler votre zone de chalandise – appelée « zone desservie » dans l’interface Google My Business – pour conquérir de la visibilité,
  2. Choisir la / les bonnes catégories de votre business dans Google My Business. Exemple : la « Banque européenne d’investissement » doit utiliser la catégorie « Banque d’investissement » au lieu de la catégorie « Banque et finance », qui est moins précise. Si vous les sélectionnez mal, Google vous le fera savoir en vous envoyant des alertes pour les mettre à jour. Si vous n’y répondez pas, vous envoyez de mauvais signaux …
  3. Au-delà des catégories, le taux de remplissage des différents champs obligatoires et facultatifs est à prendre en considération. Plus votre fiche est complète, plus l’algorithme favorisera votre affichage. Par exemple, un opticien qui n’aurait pas complété ses horaires d’ouverture (facultatif dans une fiche Google My Business) est-il pertinent pour positionner dans Google Maps ? Pas sûr du point de vue utilisateur / internaute qui cherche un opticien ouvert jusqu’à 20h00. Google le considérera également comme non pertinent.
  4. Insérer dans Google My Business la landing page dédiée à chacun de vos points de vente plutôt que la page d’accueil générique de votre site internet (lorsque vous disposez de plusieurs entités sur le territoire). Nous privilégions également chez CyberCité le tracking des URL « Points de vente » de manière à mieux les monitorer et les intégrer dans vos KPI Google Analytics pour un suivi complet de vos audiences.
  5. Optimiser vos landing pages de type store locator avec le balisage LocalBusiness en utilisant les standards Microdata, RDFa ou JSON-LD afin de favoriser la compréhension de vos informations locales par les moteurs de recherche.
  6. Travailler la description de chacun de vos établissements. Utilisez bien entendu les règles d’or SEO en matière de contenu.
  7. Solliciter les avis de vos clients pour augmenter la réputation de votre magasin / point de vente / marque. Démarquez-vous par la qualité de vos services ! Attention aux avis négatifs (vrais ou faux d’ailleurs …) qui méritent une réponse rapide et unique. Retenez que n’importe quel type d’avis doit avoir une réponse de la part de votre marque.
  8. Suivre l’empreinte digitale de votre marque en dehors de Google My Business. Qualité et homogénéité de vos informations sur les supports locaux les plus importants (et donc pris en compte par Google), citations de votre marque, … Nous parlons en jargon SEO local d’homogénéité des N.P.A pour Name, Phone, Adress.
  9. Tester les nouvelles fonctionnalités des outils Google Local comme les posts et autres FAQ. Content is King ! Privilégiez les POC lorsque vous avez de gros réseaux d’enseignes / franchises,… afin de valider la pertinence de ces nouveaux outils pour votre SEO local.
  10. Pour suivre l’actualité du SEO local, abonnez-vous à notre newsletter ou suivez nous sur notre page Google Local 😉

Téléchargez nos livres blancs SEO

SEO local : se concentrer uniquement sur Google Maps ?

Bien entendu, quand nous parlons SEO local, nous devrions plutôt dire « Google SEO local », puisque la quasi totalité de nos clients ont une cible « Google addict ». L’effet de nos optimisations se traduisent donc par l’amélioration de votre positionnement dans Google Maps.

Mais deux points importants sont à prendre en considération  :

  1. Google prend en compte des signaux extérieurs à votre fiche Google My Business pour positionner les entreprises dans Google Maps : êtes-vous présents sur des sites locaux tels que Les-horaires.fr, Justacote.com, … ?
    Tout comme en SEO classique, l’algorithme de Google crawle les sites locaux pour s’assurer de la pertinence des data que vous lui fournissez dans Google My Business (cohérence des informations – adresse, téléphone, horaires d’ouverture, …), mais également pour connaître votre réputation avec les avis déposés sur les autres plateformes, …
  2. Votre stratégie locale doit également prendre en compte une dimension drive to store (cf. notre dossier complet sur les solutions publicitaires pour générer du trafic en magasin) pour vous assurer que vos points de vente soient présents dans les applications GPS (qu’elles soient natives dans les véhicules ou via smartphone WeMap – TomTom – Apple Plan – Wazze…).

En SEO local, il faut donc viser le positionnement de votre fiche Google My Business, votre visibilité dans les applications GPS (les 2 objectifs), sans oublier votre présence dans les portails locaux (le moyen pour atteindre vos objectifs).

Étude de cas SEO local

Quels outils pour suivre la visibilité de mon SEO Local ?

Google My Business propose un onglet « Statistiques » intéressant : taux d’affichage de votre point de vente, nombre d’appels / clic sur votre site / nombre d’itinéraire, visibilité de vos posts,.. Mais l’un des grands manques se situe dans l’impossibilité d’obtenir des data consolidées lorsque vous disposez de plusieurs points de vente. Vous devez donc passer soit par la création d’un dashboard de type Google Data Studio, soit par l’utilisation d’outils du marché.

Ces outils comportent plus ou moins d’options mais répondent en règle générale aux problématiques suivantes :

  • après import manuel de votre fichier bulk contenant toutes vos adresses, ces outils détectent les différentes erreurs et permettent (après modification manuelle) d’obtenir infine un fichier propre à la soumission aux différentes API (Google, Facebook, Foursquare, Waze,…),
  • centralisation de tous vos points de vente sur tous les supports (Google My Business, Facebook Local, Waze,…) : statistiques, avis, …
  • gestion simplifiée des avis / reviews / FAQ : notification par mail des nouveaux avis ou FAQ reçus sur vos fiches avec en fonction des outils plus ou moins de souplesse pour les modérer. Certains outils permettent de ne recevoir que les avis en dessous de X étoiles ou encore de faire remonter les termes les plus utilisés dans les avis déposés par les internautes (option intéressante pour « sentir » rapidement les problèmes de réputations par localité),
  • possibilité de multi-diffuser vos posts (Google & Facebook) avec système d’horodatage pour concevoir vos campagnes. Attention sur Google My Business, si vous disposez de 10 points de vente ou plus, Google interdit le multi-postage (toujours dans leur guideline anti-spam de contenu).
  • possibilité de créer des store locators,

Ces outils sont des supports techniques et pris comme tels, ils ne réalisent pas de prestations d’accompagnement au delà de leur périmètre d’outils.

A noter, qu’aucun de ces outils ne disposent de « relations privilégiées » avec Google ou Facebook. Ils ont le droit d’utiliser les données de comptes issues des API parce qu’ils en ont fait la demande comme par exemple auprès du service Google Developers, rien de plus.

Tous ces éditeurs proposent des abonnements annuels par point de vente. La facture peut devenir vite salée, ces outils nécessitent donc que votre chef de projet SEO les prennent en mains pour vous assurez d’un retour sur investissement (positionnement, réputation, cohérence NPA notamment en cas de campagnes media locales).

Attention, certains outils, une fois votre abonnement expiré, ne vous rendent pas vos data / fichier bulk à jour ! Vous n’aurez donc rien capitalisé de vos actions. A éviter bien entendu…

Chaque année nous réalisons un benchmark complet des outils de SEO local afin de re-challenger notre vision et nos partenariats. Nous en avons sélectionné plusieurs pour répondre à différents types de problématiques : stratégie nationale ou internationale, nombre de points de vente (faible volume / volume important), campagnes médias locales actives / sans campagne média locale, organigramme chez nos clients (besoins plus ou moins importants de profils utilisateurs notamment pour la gestion des avis et FAQ).

Il n’existe pas d’outil magique qui gère l’ensemble de la problématique SEO local. Le nerf de la guerre réside tout d’abord dans la capacité qu’a votre chef de projet SEO à récupérer la propriété de l’ensemble de vos fiches Google My Business dans votre compte marque. Et aucun outil ne permet de le faire mieux … qu’un humain tenace !

En fonction de vos priorités, de vos objectifs et de votre équipe digitale, nous vous proposerons donc l’outil SEO local le plus adapté pour monitorer votre stratégie locale.

Téléchargez notre MAG’ : « LOCAL IS THE NEW BUSINESS »

Contactez nos experts en SEO local