Le contenu au centre de votre marketing
Content Marketing

Quand le contenu, sous toutes ses formes, participent à l’amélioration de votre visibilité, de votre positionnement et de vos conversions, nous sommes au cœur d’une stratégie Content Marketing performante.

Qu’est-ce que le Content Marketing ?

Il s’agit d’exploiter l’intégralité de vos données, votre savoir-faire et votre expertise dans la création de contenus textuels, visuels, audio ou interactifs. Ce contenu ne se suffit pas en tant que tel, il prend une place unique dans un écosystème plus complet, plus étendu et devient le point central de votre stratégie. Le Content Marketing est l’outil le plus pérenne pour déployer l’ensemble de vos leviers webmarketing.

Utile pour le SEO (référencement naturel), pour vos campagnes Google Ads ou encore pour fidéliser votre clientèle, votre Contenu (avec un grand C) est votre meilleur allié.

Alors par où commencer ? Comment être sûr de déployer les bons contenus, au bon moment et surtout aux bonnes personnes ? Comment savoir que celui-ci fonctionne ? En bref : Comment mettre en place une stratégie Content Marketing ?

Quand on part de zéro, l’étendue des actions à mettre en place, des ressources à mobiliser et des moyens à provisionner, peuvent vite paraitre insurmontable. Ou qu’en soit votre réflexion sur le sujet, vous pouvez faire appel à une agence de content marketing, comme la nôtre. Nos experts pourront vous aider à déterminer les meilleurs axes et leviers à enclencher, en fonction de votre secteur, votre marché, votre site et vos concurrents. Se faire accompagner c’est se garantir une prise de hauteur et une stratégie innovante.

Quand on parle stratégie Content Marketing, de quoi parle-t-on ?

  1. DATA Driven Content Marketing (DDCM)
  2. Data Driven ? La stratégie Data Driven Content Marketing c’est exploiter sa data (c’est-à-dire ses données) dans l’élaboration de sa stratégie content. Alors comme ça, ça à l’air simple mais il faut savoir quelles données sélectionner, analyser et quelles conclusions en tirer. Ici nous parlons Google Analytics, Google Search Console, Personae, Landing Page, communauté et interactivité, résultats, KPI et objectifs.

    Nous parlons ici de tous les leviers déployés, des réussites et des échecs. Et au-delà des données que l’on pourrait considérer comme Onsite (c’est-à-dire propre à votre site) il faut ajouter des données Offsite (qui ne vous concernent plus directement) comme la concurrence, leur visibilité, le marché et sa croissance, le contexte (la COVID ça vous parle ?) etc.

    Pour être sûr de proposer le meilleur levier, le meilleur contenu, la meilleure interaction avec votre cible, il faut d’abord connaitre sur le bout des doigts votre marché et les besoins de vos prospects. Il ne faut souvent pas chercher bien loin pour trouver ces données, mais il faut prendre le temps de les analyser.

  3. Le contenu bien sûr !
  4. Une fois que vous savez où vous allez, il est temps de créer votre Contenu. La première erreur ce serait de croire que le contenu est uniquement textuel.

    Regarder la SERP (page de résultats) de Google, le texte c’est important mais l’arrivée des positions vidéos, images, poadcast parfois, travel ou encore des knowledge graph vous prouvent bien que le texte ne suffit plus. En navigation mobile un texte long sera moins attractif qu’une vidéo résumant votre propos, facilement consommable. Il est impératif d’être au courant de toutes les consommations possibles des contenus pour être le plus efficace possible sur votre cible.

    Sans oublier que votre contenu doit s’adapter aussi à vos leviers :

    • Le contenu SEO va vous permettre de vous positionner le plus haut possible sur la page de résultat. C’est un outil obligatoire dans toute stratégie SEO réussie. Ce type de contenu est très largement textuel, axé sur un mot-clé/une idée mais pas que ;).
    • Le contenu SEA : ici il faut capitaliser sur la conversion, il faut rédiger dans l’unique objectif de mener l’internaute à souscrire à votre formulaire ou acheter votre produit. Il faut bien cadencer les informations, être efficace tout en étant subtile. Nous verrons ici du texte, des CTA (Call to Action) et beaucoup de réassurance.
    • Le contenu des réseaux sociaux (social content) : ici il faut faire preuve de doigté et de beaucoup de fédération. Votre communauté veut du frais, de l’interactif et de l’intéressant. Nous parlons peu ici mais nous montrons beaucoup : vidéos, animations, infographies etc.
    • Le contenu de fidélisation : newsletters pour les prospects ou l’emailing pour vos clients. Ce contenu est un moyen de mettre en avant tout le travail accompli plus haut. Il faut donner envie à vos lecteurs de consulter votre site, de lire vos contenus et de vous suivre sur les réseaux.

    Quand vous pensez au contenu à rédiger, il faut que vous ayez en tête tous vos leviers. Votre contenu final sera présent sur le site et aura des éléments interactifs que vous récupérerez pour vos réseaux sociaux. Vous penserez au CTA et à la conversion pour l’utilisation de cette page dans vos campagnes DSA. Vous me suivez ?

    Le contenu seul n’existe pas, il ne devient réel que dans un écosystème dans lequel il a une place de choix. Nous n’abordons pas ici la meilleure méthode pour créer votre contenu parce qu’on aurait de quoi remplir plusieurs pages. Que vous soyez adeptes du dynamique, de la rédaction journalistique ou du spin, il faut que votre contenu final soit PERTINENT.

    Chez CyberCité nous travaillons différents supports pour vos contenus et savons être force de proposition. Notre objectif sera de vous faire le contenu le plus optimisé possible : tous leviers confondus. C’est dans cette optique que nous mettons en place au sein de nos projets une vraie convergence SEO/SEA quand cela est possible.

    10x Content : Faire un contenu 10 fois plus pertinent que votre concurrent et y apporter de la valeur ajoutée pour les internautes. Ici il s’agit d’exploiter le maximum de support édito pour rendre votre page la plus performante possible et inégalable.

  5. Pollinisation : partager son contenu
  6. Vous commencez à comprendre où on veut en venir maintenant. Votre contenu, il faut que vous en parliez ! Exploitez vos leviers : SEO, SEA, Réseaux sociaux, Application etc. Il faut adapter votre communication à votre cible et le tour est joué !

    Stratégie COPE : Create One Publish Everywhere. Un contenu est à réutiliser, ré-exploiter sur l’ensemble de vos leviers. Pourquoi ? Maximiser ses performances et le populariser.

    Plus vous allez parler de vous, de votre contenu et de ce que vous avez à dire, alors plus Google percevra aussi l’intérêt de votre contenu.

    Et si nous parlions netlinking 1 min ? Le netlinking est une stratégie de pollinisation, invisible pour vos cibles, mais capital pour votre SEO. Si vous voulez vous positionner sur une requête concurrentielle alors le netlinking sera la cerise sur le gâteau de votre stratégie SEO et content marketing. Expert dans ce domaine, n’hésitez pas à nous contacter, nous nous ferons un plaisir de parler performance autour d’un café (en visio !).

  7. Analyse des résultats des actions de content marketing
  8. Cette étape dans votre stratégie Content Marketing est indispensable pour mieux adapter votre prochain contenu. Avant de parler résultat, il faut parler KPI (Key Perfomance Indicator). En fonction du levier enclenché les KPI ne seront pas les mêmes. Si on est sur du SEO, vous allez en premier lieu analyser votre positionnement, alors que vous insisterez sur votre taux de conversion en analysant vos performances SEA. Cette étape permet de mettre à plat le retour sur investissement de vos campagnes et de votre stratégie Content Marketing.

    Si vous devez analyser vos KPI, il semble capital de bien les traquer. Avec la RGPD il n’est pas toujours évident de savoir ce que cela va clairement impliquer pour votre site et vos statistiques. Alors entre la RGPD et analytics, nos experts pourront vous aider à vous mettre en conformité et à traquer au mieux les interactions des internautes avec votre site.

En résumé !

Une stratégie Content Marketing, ça ne s’invente pas, ça se base d’abord sur des données fiables. Créer du contenu ne suffit plus aujourd’hui s’il n’est pas réfléchi dans l’ensemble de votre écosystème. Il faut donner envie aux internautes de vous lire, de vous suivre et de vous contacter. L’ère du nombre de mot-clé répété et du contenu tartine sans dynamisme est depuis longtemps terminé. Il est temps aujourd’hui de parler performance, COPE et multi-leviers.

Un projet de content marketing ? Parlons-en !