Actu Média : Touchez plus de consommateurs avec Broad Match Modifier et Phrase Match
Google Search Ads :
Du changement côté Match Type

Changement Match Type = More Traffic = More Business ?!
Souvenez-vous en 2014, année fatidique où le type de correspondance Exact n’était plus strictement réservé à de l’exact. Souvenez-vous également en septembre 2018, quand Google nous faisait la surprise de faire évoluer à nouveau la correspondance Exact. Eh bien, ceci n’est pas terminé car Google nous permet désormais de toucher un plus grand nombre de clients potentiels grâce une mutation du broad match (Large modifié) et phrase match (Expression) !

Après l’Exact, Google s’attaque à la correspondance expression et broad modifié. Google a annoncé que, dans les prochaines semaines à venir aux USA (probablement en 2020 pour la France), ces deux types de correspondances couvriront des requêtes ayant la même signification. Quand nous savons que 15% des recherches journalières sont nouvelles, cette évolution semble plus qu’évidente !


Broad match modifier : Un trafic plus important

Google estime que les annonceurs pourraient connaître une croissance de clics de 3 à 4%, et donc une hausse des conversions. Sur cette part de nouveaux clics, 85% ne sont pas couverts par les mots clés existants (achetés).

Historiquement, les mots-clés en broad match prenaient en compte les singuliers, les pluriels, les abréviations, les accents et les fautes d’orthographe. À l’avenir, broad match modifier inclura les variantes proches et synonymes.

Espérons que cette importante hausse de trafic et donc de conversions potentielles, couvrira les coûts supplémentaires générés.

 

Phrase match : un trafic plus pertinent

Les mots clés en phrase match permettent à vos annonces de s’afficher lorsque la requête inclut votre mot-clé, ou des variantes proches du mot-clé exact, avec des mots supplémentaires avant ou après. Désormais, tout comme pour la mise à jour des mots-clés en correspondance large, cette évolution inclura les requêtes synonymes et variantes proches.

 

Comment maintenir le contrôle et rester agile ?

Il faudra donc se prémunir et :

Surveiller les performances car un risque de fluctuation est envisageable. Un ajustement des enchères sera donc nécessaire.

Surveiller vos termes de recherches et passer à la vitesse supérieure en excluant régulièrement des requêtes indésirables. Cette évolution va certainement nous pousser à créer des structures de mots-clés négatifs beaucoup plus complexes.

Opter pour le smart bidding (enchères automatiques) : en effet, l’algorithme de Google optimisera vos enchères en temps réel pour chaque expression clé, donc si celle-ci n’est pas pertinente, l’algorithme réduira son enchère.

Encore un nouveau casse-tête pour les SEM Expert qui devront redoubler de vigilance sur la visibilité de leurs campagnes.

 

Mais qu’en est-il des mêmes mots clés achetés en exact, expression et large modifié ?

Google affirme :

« Si une requête correspond actuellement à un mot clé exact, à une expression ou à un mot clé en requête large existant dans votre compte, nous empêcherons de la faire correspondre à une autre expression ou à un mot clé en requête large qui est désormais éligible pour la même enchère, suite à cette mise à jour. »

#cestsisimple !
Traduction de la traduction : Google privilégierait l’exact match pour ses enchères !

 

La vraie question qui se pose aujourd’hui : est-ce que l’on a atteint la limite de la structure HAGAKURE qui nous a été présentée en 2016 ?

Prenons l’exemple du mot-clé « jupe argentée », est-ce que sa variante proche sera « robe courte argentée » ?
Parce qu’un consommateur qui souhaite une jupe argentée ne souhaite pas forcément une robe et inversement pour l’annonceur, peut-être qu’il vend la robe argentée mais pas la jupe.
ATTENTION : une robe argentée ne correspond pas à la même cible que celle d’une jupe argentée… !

   #onnapaslememestyle     

D’autant plus que l’enchère ne sera pas identique pour les deux mots-clés.
Bref ! En réalité, de nombreuses interrogations se posent.

 

Quel avenir pouvons-nous envisager concernant le match type ? A quand la zero-keyword structure ?

#vintage ou comme une impression de déjà-vu : une sorte de Google Ads vintage, quand tous les mots-clés étaient ciblés en broad dans un unique groupe d’annonces mais… sans algorithme

Soyons patients et tirons parti de la situation, car derrière chaque évolution de Google, se cachent des bénéfices importants pour les annonceurs et les consommateurs !
#Googleloveforever

 

Nos experts en Média de CyberCité sauront vous accompagner dans la mise en place
de vos campagnes
et le pilotage de votre performance.


Source :

Google support